Joanne Martin est une altiste canadienne, compositeur, arrangeur, professeur spécialisée en pédagogie Suzuki et formatrice de professeur de cette pédagogie.

Sa carrière comprend aussi d’avoir joué de l’alto dans de nombreux orchestres et groupes de chambre y compris le Winnipeg Symphony Orchestra, le Manitoba Chamber Orchestra et les Concertante Chamber Players.

Depuis l’obtention de son diplôme à l’Université de Winnipeg, Joanne a enseigné selon la pédagogie Suzuki. Elle a été nommée formatrice de professeur Suzuki à la fois par la Suzuki Association of the Americas et par la European Suzuki Association.

Joanne partage sa vie entre Winnipeg au Canada et Montpellier en France. Elle a enseigné, elle a donné des conférences et elle a joué lors des conférences et des stages prestigieux sur plusieurs continents. Ses compositions et arrangements sont joués à travers le monde par des élèves et des professionnels.

Concert final, Suzuki World Convention, Matsumoto Japan 2013

Concert final, Suzuki World Convention, Matsumoto Japan 2013

FORMATION DES PROFESSEURS

De l’information sur les prochains cours de formation des professeurs et de conversion du violon à l’alto est disponible aux adresses suivantes :

En tant que professeur Suzuki, Joanne crée un environnement stimulant et merveilleux pour tous ses élèves, avec des idées innovantes pour faire de l’apprentissage du violon une activité agréable. En tant que formatrice de professeurs Suzuki, elle enseigne avec une direction claire et concise, ce qui aide aux stagiaires de réussir dans leur futur enseignement. En tant que compositeur et arrangeur, sa musique est expressive et poignante, tout en gardant en tête le niveau de compétence des interprètes. Joanne est très passionnée par la musique et exprime beaucoup de joie à partager ses connaissances et ses dons avec tout le monde.
— Karen Barg, directrice de programme de Suzuki Music Winnipeg, et directrice artistique du Luminous String Quartet

LA PÉDAGOGIE SUZUKI

Joanne Martin a découvert la pédagogie Suzuki au début des années 1970 lorsqu’elle entendit deux jeunes violonistes, formées dans la pédagogie Suzuki, jouer le Concerto pour deux violons de Bach. Elle a été éblouie par leur façon de jouer – naturel, joyeux et apparemment sans effort, ainsi que par le beau son qu’elles produisaient. Cette expérience était le début de l’implication long terme de Joanne dans la pédagogie Suzuki.

La pédagogie Suzuki fut fondée dans les années 1940 au Japon par Shinichi Suzuki, et depuis cette date elle s'est propagée à travers le monde. M. Suzuki vécu et enseigna au Japon, dans la ville de Matsumoto, et y demeura jusqu'à sa mort à l'âge de 99 ans. Sa vision de l'éducation se base sur deux principes: notre environnement détermine ce que nous deviendrons et nous avons tous un énorme potentiel d'apprentissage.

L'approche de M. Suzuki a influencé des domaines très variés tels que : l’apprentissage des mathématiques, des langues et bien sûr la musique, dont le violon, l’alto, le violoncelle, la contrebasse, le piano, la flûte et la guitare.

La pédagogie Suzuki s'inspire de l’apprentissage de la langue maternelle : les jeunes enfants apprennent une langue en écoutant, en imitant et en parlant; ils font de même avec la musique. Les enfants peuvent commencer l’apprentissage d’un instrument à musique à partir de trois ans, et acquièrent le langage de la musique tout en pratiquant la technique liée à celui-ci. Dans l'apprentissage de leur langue maternelle, les enfants savent parler avant de pouvoir lire, ainsi les élèves de la pédagogie Suzuki apprennent à jouer avant de savoir déchiffrer une partition.

Les parents sont très impliqués dans ce processus, en venant aux leçons, en aidant leurs enfants à la maison, et souvent ils apprennent également un instrument.

Les élèves s'entraînent avec un répertoire varié et chaque instrument a sa propre structure de progression. Tout d’abord, les enfants s’imprègnent par l’écoute d’un morceau avant de pouvoir commencer à le jouer puis tout au long du processus, ils continueront à réviser l’ancien répertoire afin d'améliorer leur technique et leur musicalité.

Le but de Shinichi Suzuki n'était pas seulement de créer des musiciens talentueux, mais de consolider l'idée que les enfants sont des êtres humains réceptifs à leur environnement, et de développer la sensibilité des enfants.

 

Joanne avec le Dr Suzuki à la Suzuki World Convention, Edmonton Canada, 1985

Joanne avec le Dr Suzuki à la Suzuki World Convention, Edmonton Canada, 1985

Classe de Joanne, Suzuki World Convention, Matsumoto Japon 2013

Classe de Joanne, Suzuki World Convention, Matsumoto Japon 2013